2 rue du Plat - 69002 Lyon 04 72 43 06 54

Familles : renouer le dialogue

http://www.ville-oullins.fr/uploads/media/Profil_189_novembre_2016.pdf

Article paru en novembre 2016:

 

 

Lorsqu’un couple met fin à plusieurs années de vie commune, le dialogue est bien souvent rompu. Pour faciliter la recherche d’une entente durable dans l’intérêt des enfants, le Centre de la famille et de la médiation (CFM) invite ces parents à se tourner vers la médiation familiale. Une permanence est assurée tous les lundis de 12h30 à 18h30 au Pôle petite enfance de la Bussière grâce à l’implication de la Ville qui met à disposition ses locaux et participe financièrement à ce dispositif d’aide à hauteur de 24 € par séance pour tous les Oullinois qui choisissent « de déconstruire sans détruire ».

Rencontre avec Véronique Jacquemain, médiatrice à Oullins et directrice du CFM

Quand solliciter un médiateur familial ?

La médiation peut être une aide importante pour les couples qui envisagent une séparation, ceux déjà engagés dans une procédure judiciaire ou ceux qui, quelques années plus tard, rencontrent de nouveaux problèmes concernant l’éducation de leurs enfants.

Quel est le rôle de la médiation ?

Après une rupture, il faut refermer la page de l’histoire conjugale et continuer à écrire celle parentale. Mais il est compliqué d’être parents quand on ne se parle plus. Ce sont trop souvent les enfants qui deviennent les messagers et qui remplissent un rôle qu’ils n’ont pas à tenir. La médiation n’est pas là pour décider à la place des parents mais pour être un passeur d’idées et pour les accompagner vers le rétablissement d'un dialogue. Contrairement au juge, le médiateur ne décide pas à la place des familles mais les accompagne dans une recherche de solution commune.

Comment se déroule le processus ?

Le premier entretien d’information est gratuit et sans engagement. Il permet de présenter la médiation et de voir si cette démarche correspond aux besoins du couple. Viennent ensuite les entretiens individuels pour connaître les problématiques de chacun. Les enfants peuvent aussi être invités par le médiateur à s’exprimer, pour témoigner de ce qu’ils vivent et ce qu’ils ressentent. Il faut une moyenne de quatre à cinq séances d’une heure trente pour réussir une médiation. Les parents ne s’engagent jamais sans avoir été informés au préalable du coût. Ils bénéficient d’un barème extrêmement favorable grâce à l’implication des pouvoirs publics, dont fait partie la Ville d'Oullins, qui permettent de rendre la médiation accessible à tous.
Marie-Laure Piquet-Gauthier, adjointe chargée de la petite enfance, de la famille, de la santé et du handicap.

«La séparation n'est pas toujours inéluctable, mais lorsqu'elle intervient tous les membres de la famille sont impactés. La médiation familiale, propose alors un espace de parole, de concertation et de dialogue dans un contexte de crise au sein de la famille. En encourageant ce processus d'accompagnement mené par un professionnel, la Ville s'implique pour aider les familles à renouer le dialogue, et à trouver des solutions adaptées, au-delà de la séparation. »

Les commentaires sont fermés.