2 rue du Plat - 69002 Lyon 04 72 43 06 54

La médiation familiale : quel service de médiation, pour quoi ?

La médiation familiale, surtout pratiquée dans le cadre des divorces et séparations, investit aujourd'hui le champ du grand âge. Cette démarche aide à réconcilier les familles quand des décisions communes doivent être prises autour d'un proche vieillissant. On vous en dit plus sur le service de médiation, une pratique en développement.

Qu'est-ce que la médiation familiale ?

La médiation familiale comment ça se passe ? C’est une démarche menée par un professionnel diplômé d'État qui met en présence les membres d'une famille en conflit afin de renouer le dialogue et permettre la prise de décisions communes.

Quand elle s'adresse à des familles confrontées au vieillissement d'un proche, cette démarche peut amener à réunir un grand nombre de personnes, fratries, cousins et autres proches de la personne âgée, dont certaines sont éloignées géographiquement. À la famille s'ajoutent parfois des professionnels du grand âge. Du fait du nombre, les séances peuvent se dérouler en présence de deux médiateurs. On parle alors de co-médiation.

Dans quelles situations faire appel à la médiation familiale ?

Si vous êtes aidant d'un parent âgé, vous pouvez faire appel à la médiation familiale à chaque fois qu'un événement ou une situation entraîne des tensions familiales qui vous empêchent d'avancer sereinement dans la relation avec votre parent et pour prendre des décisions concernant son quotidien, son avenir, ses biens. Dans ces moments où vous vous dites :

  • J'aide mon père au quotidien, je n'en peux plus, mais je n'ose pas demander de l'aide à mes frères et sœurs.
  • Ma sœur s'occupe de notre mère, mais elle ne veut pas entendre mon avis.
  • Ma mère a besoin d'aides à domicile, mais elle refuse toute personne étrangère chez elle.
  • Mes frères et moi avons été convoqués chez le juge aux affaires familiales pour aider au paiement de la maison de retraite de notre père, des conflits d'argent ont ressurgi.
  • Notre mère va devoir entrer en maison de retraite, mais ma sœur s'y oppose.
  • Mon frère est tuteur de notre père, je ne suis pas d'accord avec sa façon de faire.
  • Cela ne se passe pas bien dans la maison de retraite où vit ma mère.

 

Les services de médiation familiale peuvent être sollicités par les parents eux-mêmes, dans les mêmes situations, ou s'ils aident leur conjoint dépendant. La médiation permet aussi de préparer une succession, de donner à ses enfants des indications sur des mesures de protections à venir, en cas de conflit familial ou pour éviter qu'il ne le devienne.

La médiation familiale est parfois ordonnée par un juge aux affaires familiales, dans le cadre de l'obligation alimentaire, ou par un juge des tutelles.

Comment se déroulent les séances : les étapes de la médiation

 

On parle souvent de la médiation familiale étape par étape. Le médiateur reçoit la personne qui a sollicité ses services pour une séance d'information. Il s'assure ainsi que la situation relève bien de la médiation et explique la démarche. Cette séance de médiation est sans engagement.

Il fait ensuite une séance de médiation individuelle. Il s'attache alors à comprendre la dynamique familiale, les raisons des tensions, à lister les proches à réunir. À l'issue de cette séance, il peut soutenir la prise de contact avec la famille, en relisant des courriers par exemple, ou prendre les contacts lui-même. Des séances d'information, voire de médiation individuelle, peuvent être proposées aux autres membres de la famille.

Une séance de médiation familiale commune est ensuite mise en place. Le ou les médiateurs s'attachent alors à faciliter les échanges. Ils aident à la prise de parole de chacun, peuvent reformuler ou résumer certaines interventions dans un but de clarification. Ils sont neutres, ne prennent pas parti, ne portent pas de jugement. Ils ne sont pas là pour apporter des solutions toutes faites, mais pour aider le groupe à les trouver.

Les médiateurs familiaux proposent parfois aux familles de réaliser un génogramme. Cet outil permet de dessiner le réseau de proches et de professionnels présents autour de la personne âgée dépendante, et peut mettre en lumière des personnes clés pour aider à la résolution du conflit.

Médiation familiale combien ça coûte ?

Le prix de la médiation familiale dépend du service de médiation auquel vous vous adressez :

  • S'il s'agit d'une association conventionnée par la CAF, la séance d'information est gratuite. Pour les séances suivantes, individuelles ou collectives, le tarif s'échelonne de 2 à 131 euros en fonction de vos revenus. Dans le cas d'une séance collective, les revenus de tous les participants sont pris en considération pour calculer la participation de chacun.
  • S'il s'agit d'une structure libérale, le prix des séances est libre et la séance d'information est payante.
  • Si c'est un juge qui ordonne la médiation familiale, il est possible d'obtenir une aide juridictionnelle. L'Etat prend alors en charge tout ou partie du coût des séances.

Comment trouver un médiateur familial spécialisé dans le grand âge ?

Pour trouver un médiateur familial ou une médiatrice familiale, vous pouvez vous adresser à la mairie de votre lieu de résidence ou de celui de votre parent. Vous pouvez aussi contacter la CAF ou l'Udaf (Union départementale des associations familiales) de votre département.

Sur le web, tout site association pour la médiation familiale ou le ministère de la Justice proposent des annuaires de services de médiation familiale.

Une fois la structure de médiateurs familiaux agréés trouvée, faites-vous confirmer qu’il s’agit bien d’un médiateur des affaires familiales spécialisé dans le grand âge. Ce type de médiation requiert une bonne connaissance de la psychologie du vieillissement et des réseaux de prise en charge des parents dépendants.

Article par Elisabeth COMBRE

 

article disponible ici

Les commentaires sont fermés.