icone telephone 04 72 43 06 54

Article paru dans le cadre des entretiens de Médiation Familiale à Vaugneray

Télécharger l'article sur la présence d'une permanance du Centre de la Famille et de la Médiation à la mairie de Vaugneray.

Article paru dans la revue Odyssée, FENAMEF - édition octobre 2019

Photo article Françoise

 

Mobiliser les ressources familiales dans les situations d’épuisement du proche aidant

 

Françoise Duchâteau Médiatrice Familiale et Formatrice – Gérontologue - Centre de la Famille et de la Médiation

 

 

Nouveaux cycles d’ateliers enfants/adolescents – Quelques résultats et les prochaines dates.

Depuis 2017, nous proposons des groupes de parole pour enfants et adolescents de parents séparés sous forme d'ateliers.

Article paru dans Le Progrès - édition du 3 août 2019

Article paru dans  Le Progrès, édition du 3 Août 2019

Image article Catherine

 La CCMDL (Communauté de Communes des Monts du Lyonnais) propose dorénavant un service de médiation familiale, une semaine sur deux, en alternance avec la MSAP de Saint-Laurent de Chamousset, à la maison de Service au Public. Rencontre avec Catherine Guinle, médiatrice familiale.

 

Pourquoi cette ouverture ?               

                                                                                                                                    

« Je fais partie du CFM (Centre de la Famille et de la Médiation) une association spécialisée dans ce type de démarche. Nous essayons de balayer le département par la création d’antennes (Oullins, Vaugneray, Meyzieu), la communauté de communes étant demandeuse de ce type de prestations, nous assurons dorénavant des permanences sur Saint-Symphorien-sur-Coise (les semaines paires) et Saint-Laurent-de-Chamousset (les semaines impaires), les mardis après-midi de 14 à 18 heures. Concernant ma formation, je suis titulaire d’un diplôme d’Etat incluant droit, sociologie, psychologie et médiation. »

 

Quel est le principe de ce service ?      

                                                                             

« La démarche s’adresse à la famille au sens large, couples en cours de séparation ou déjà séparés, fratries, grands-parents qui n’ont pas accès au droit de visite de leurs petits-enfants ou visite des parents biologiques aux familles d’accueil principalement. Nous ne sommes ni thérapeutes, ni conseillers conjugaux, nous travaillons principalement sur la communication, pour favoriser l’échange et l’écoute par le biais de questions et de reformulations, avec trois maîtres mots : impartialité, confidentialité et neutralité. »

 

Comment ces rendez-vous se passent-ils ?             

                                                         

  « Le premier entretien est une demi-heure gratuite d’information où l’on explique le déroulement du processus, cela se poursuit avec un entretien individuel en premier et par la suite en commun, la démarche se poursuit sur au moins trois entretiens pour avoir une chance de recréer un lien, et ces entretiens sont payants en fonction du revenu net mensuel. »

 

Quels en sont les résultats ?            

                                                           

« Généralement les résultats sont plutôt positifs, cela permet déjà aux gens de se rencontrer à nouveau et de dénouer un certain nombre de choses. Il est important de réussir à faire dire à chacun ses souhaits, ses attentes et que l’autre puisse l’entendre. »

 

          De notre correspondant local Bruno PHILIPPE  

Petit-déjeuner d’information sur « La médiation dans les contextes de vulnérabilité. »

Le Centre de la Famille et de la Médiation, le CRIAS et RhônALMA vous invitent à un Petit-déjeuner d’information sur « La médiation dans les contextes de vulnérabilité. »